mardi 13 avril 2010

* Histoire sans fin

Un peu de sang neuf sur ce blog contrairement aux billets qui ne cesse de ressasser la même chose depuis un moment : La Bulle.


Voici un nouveau relookage du site ( pas terminé ) et un billet cohérent aux précédents. :

Betclic 21h ce lundi, qualification freeroll pour le Poker.fr Cup étape Paris.
Ayant raté de peu celle de Lille, je tente à nouveau ce tournoi, 736 participants ce soir pour seulement 10tickets.

Je suis 11eme sur 13, il me faut alors bouger pour doubler et empocher mon ticket. Card dead depuis un moment, je léve KQ en UTG+2, je décide d'envoyer la boite vu la hauteur des blinds. Un joueur me suit avec A9.
Le board ne me met, une nouvelle fois pas favorable. Personne ne touche. Encore une bulle ou presque à rajouter à mon palmarès qui commence à s'agrandir.

En même temps, je jouais une manche de la ligue WSOP by ClubPoker sur Winamax en freeroll.
Je sors 120eme/240 sur : 
K2* vs 56, tapis préflop
BOARD: 7KK 34, de mieux en mieux dirais-je...

Pour finir, dimanche soir, lendemain de mon anniversaire, je tente un sat à 12e sur TamTam Poker pour le tournoi du  mois, celui à 550e ( 1million garantie).
J'empoche l'un des tickets proposés aux 243participants ( de mémoire ).
Le tournoi commence dans la foulé, un deepstack ( 10.000jetons ) pour 1300 personnes.
Je commence le tournoi tranquillement sans vraiment avoir de cartes, puis survient ma main préférée : les valets !
Je suis alors en UTG+1, je décide de slowplayer. 3joueurs dans le coup.
FLOP : 245
Je mets 3/4 du pot, suivi par un joueur.
TURN: 2
je mets 1/2 du pot, suivi.
RIVER: 2
je fais un cb pour voir mon adversaire shove all in. Je réfléchi et je paye, le couvrant légèrement.
Il montre A2*...

Après réflexion, j'aurai certainement du relancer 3BB ou 4BB avec cette main, pour ainsi faire passer A2, rien de sur qu'il couche cette main une fois relancé...

Tres déçu, je termine dans les 1000eme...

Demain mardi commence le championnat Poker Académie par équipe sur Everest, espérant ne pas décevoir mes coéquipiers et revoir enfin la chance sourire. ( prochain billet ).

2 commentaires: