lundi 29 juin 2015

La guerre du trois

L'envie était présente, la motivation aussi. Je devais confirmer ma bonne forme du moment après ma récente performance à Marrakech. Quoi de mieux qu'un Everest Live Poker en cette période de disette parisienne ? Direction samedi le casino de Forges les Eaux by Partouche à moins de 2h en voiture de la capitale. Deux Day 1, re-entry, 50.000 jetons, rounds de 30 minutes la première journée puis de 40min, une moyenne de 300 joueurs, 12.000€ à empocher, l'histoire était belle !

J'arrive à 12h dans une poker room qui ne m'est pas inconnue, pour y avoir fait mes début de couvreur lors d'une étape PPT en 2011. Je tire ma place : table numéro 1 ! Celle sur l'estrade ou se joue la table finale, un signe ? Il était plutôt positif en tout cas...


Mauvais début de Day 1B sur une table plutôt très en ligne, je tombe rapidement à 40k sur des rencontres set over set. Je m'accroche, continue à perdre des petits pots pour passer la barre des 23k. Quand survient l'embellie ! Après la deuxième pause, le vent avait véritablement tourné, récompensant ainsi ma patience. Je termine les 12 niveaux à 19h à hauteur de 136k, moyenne 88k.

Nous sommes plus que 143 sur 248 à accéder une heure plus tard au Day 2. Dur ! Surtout après la nuit blanche de la veille... (coucou maman, je sais, c'est pas bien, je le referai plus). Nouvelle table, nouveaux joueurs, je m'applique à développer un poker solide ou je suis devant à l’abatage. Aucune mauvaise rencontre à noter à l'exception d'un QQ vs KK d'un shortstack. Je grind tranquillement et continue mon ascension de l'Everest Poker Live pour monter à 430k à 3 niveaux de la fin. Les blinds augmentent tout comme les poubelles ou merguez. Arrive QQ avec qui je perds 25% de mon stack face à Q10s à tapis preflop, qui fait couleur à la turn. L'avalanche commence ! Un bon ami du nord, qualifié online sur le Sat du lundi à 50€, arrive juste à ma droite.

Déconcentration ? Relâchement ? Surement. Je ne cesse de me faire défoncer sur le moindre moove ou flop trouvé, notamment avec un AK vs 1010. La fatigue aidant pas mon stack s'effondre... J'essaye de passer à travers les gouttes sans trouver la faille pour doubler. Les blinds et anté commencent à faire très mal. Je termine ce Day 2 avec 6 blinds, deep dirons nous ! Beaucoup de regret forcement quand on flirte une bonne partie de la journée à 2x l'average.


Ah mais tiens si on dormait ? Oh que oui ! Le truc c'est que les hôtels de Forges sont full, direction Rouen à 30min. Sauf que tout était aaaaaarchi complet. Mais allo, t'es à Rouen et tu trouves pas de chambre d’hôtel... 1h30 plus tard, 15 hôtels, des fous rires et quelques bavardages avec de cool réceptionniste, Morphée nous conduit enfin au bonheur : un hôtel libre !!! Un espèce de formule 1 à 50 balles qui fait extrêmement plaisir dans ce genre de situation à 5 du mat.

Bip Bip Bip. 11h30 dimanche, il est l'heure de se préparer et retourner au casino pour l'ultime combat avec l'espoir de vite doubler.

A nouveau en table 1, (nouveau signe ?), je chatte tout d'abord le tirage du bouton à ma gauche. Celui de droite commencera à son arrivé par un « Mais tu n'as plus que ça, hier tu avais 400k » Oui mais ça c'était hier... le changement c'est maintenant comme dit nos politiques. J'attends donc le meilleur spot pour bouger, ça passe. Une fois, deux fois, trois fois, je repasse à 15bb juste en poussant mon tapis sans être payé. Mon voisin de droite fera même remarquer à toute la table, après avoir montré 1010 sur un tapis non payé, que je suis souvent au dessus quand je pousse, car joueur sérieux, cool ! Arrive 66 en position que j'open shove, cette fois payé par la grosse blind avec AJs, autre joueur shortstack. Retour en bas de l'Everest, la river lui fait flush... Juste derrière en bataille de blinds, je push 5bb et double avec K7 contre J4 ! 10Bb et je lève JJ, ce sera mon dernier « Tapis »

Un gros stack que j'ai sollicité plusieurs fois sur sa blind lors de mes push all-in, tank tout d'abord et balance un « je suis obligé » après que le croupier lui donne le compte exact. Ce sera face à 33 ! Une rencontre à la bulle quasi capitale, et bin non. Sans souffrir un 3 sortira direct au flop à la demande de mon adversaire. Un 80/20 pour une nouvelle ligne et drapeau français, en plus des 600€ mini...

Sortant ! 29ème pour 27 place payées, merci au revoir.


Grosse nouvelle claque, difficile à digérer qui arrive juste après mon head's up perdu sur un side du SiSMiX, A2 vs 33, touchant mon as au flop, pour ce même cruelle 3 river...

" le poker est un sport vraiment violent ! courage " @olstar33

Dur à accepter mais c'est la réalité de ce jeu. Merci à mon acolyte, busté fin de Day 2 d'être resté avec moi à me supporter. Je reste satisfait de l'ensemble de mon tournoi même si l'objectif n'a pas été rempli malgré l'amusement et good sensations. J'aurai adoré perfer sur mon premier tournoi live avec l'une de mes premières room ouverte sur le .com. Happy des retrouvailles avec les différents staff sur place et d'avoir kiffé ce tournoi avec les potos malgré l'éboulement final.

Next la win ! Si les 80/20 passent ;)

Pour la suite, j'aimerai me qualifier pour le FPS Lille, pourquoi pas dire bonjour à mes amis Belges et si la force + motivation sont avec moi, le Very Deep de Clichy ce weekend ce qui  me semble plutôt compromis...

Prochaines étapes pour ce festival (Toutes les infos) :
- EVP Live La Grande Motte, 8 - 9 août,  Pasino La Grande Motte
- EVP Live Cannes, 10 - 11 octobre, Casino Barrière
- EVP Live Marrakech, 14 - 15 novembre, Grand Casino La Mamounia
- EVP Live Evian, 12 - 13 décembre, Casino d'Evian


ps 1 : Le proverbe jamais 2 sans 3 est à bannir

ps 2 : Les bombonnes d'eau ou free petite bouteille manquent vraiment dans ce genre de tournoi surtout en été !

ps 3 : Cadeau exceptionnel offert pour mon 1000ème follower sur twitter 

A bientôt.

Bonne chance à RoroFlush 12eme sur 28 de l'Event #55: $1,500 Draftkings 50/50 No-Limit Hold'em, à suivre ici.


BONUS :

4 commentaires:

  1. On se croisera peut-être à Lille. Je pense faire le FPS Lille Cup.
    Dommage pour ton tournoi surtout après être monté si haut.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Stéfal, ça sera avec un très grand plaisir ! A bientôt

      Supprimer
  2. Tu t'es pas renseigné sur les casinos à Troyes ? ^^ (ok je sors)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ahahaha tu peux rester ça va, j'aime bien :) ++

      Supprimer